L’équipe

Le président de la maîtrise de la cathédrale Saint-Etienne de Metz : Valère Lawson

Le directeur musical de la maîtrise et maître de Chapelle de la cathédrale Saint-Etienne de Metz : Christophe Bergossi

Chef de chœur et organiste, Christophe Bergossi est nommé en 1998 maître de chapelle à la cathédrale de Metz. Ses fonctions à la commission de musique liturgique du diocèse de Metz et son travail à la cathédrale de Metz lui permettent de fonder plusieurs structures en faveur du chant choral.

Il est directeur musical de la maîtrise de la cathédrale Saint-Etienne de Metz créée en 1996 à l’initiative de Monseigneur Raffin évêque de Metz. Cette maîtrise regroupe plusieurs ensembles, une école maîtrisienne, un « collège vocal » et une maîtrise d’adultes. Son objectif principal est de former des chanteurs, animateurs et chefs de chœur pour les paroisses du diocèse. Son travail exigeant, appris auprès de Pierre Cao, a permis à ces ensembles de travailler avec des grands chefs l’interprétation du répertoire : Hervé Niquet, Pierre Cao, Olivier Schneebeli, Jean-Christophe Frish, Edward Higginbottom ou Jaume Miranda.

Christophe Bergossi
Christophe Bergossi

Il est aussi à l’initiative du « Printemps des Maîtrises » en Lorraine et au Luxembourg. La première édition en 2009 a été l’occasion d’entendre lors de concerts à l’Arsenal de Metz, au festival du Luxembourg ou en Lorraine, les maîtrises prestigieuses du New College d’Oxford, de l’opéra de la Monnaie de Bruxelles ou de la maîtrise de Limburg. Cette structure aborde aussi la formation autour de la voix d’enfant lors de master-class au niveau régional et aide à la création d’écoles maîtrisiennes.

Christophe Bergossi travaille depuis 1995 avec un ensemble vocal de Jazz « La Boîte Vocale ». Ces différents chœurs lui permettent d’aborder des répertoires variés avec un souci particulier d’interprétation.
Enfin, son travail en faveur de la musique liturgique lui ont permis d’être depuis 2002 responsable provincial pour le grand Est, membre du bureau et responsable de la commission formation de 2002 à 2008 d’Ancoli (Association Nationale des chorales liturgiques), et président de la région Est pour les Pueri Cantores.

Le directeur de l’INECC Luxembourg : Camille Kerger

Camille Kerger a étudié le trombone, le chant et la composition aux Conservatoires de Luxembourg et de Metz ainsi qu’à la Musikhochschule de Mannheim et de Düsseldorf (« Konzertexamen » en chant). Il a commencé sa carrière comme tromboniste dans différents orchestres symphoniques comme l’orchestre de RTL, l’orchestre du Théâtre de Trêves. A deux reprises, il était membre du « European Youth Orchestra » sous la direction de Claudio Abbado. Aussi, il a joué dans de nombreuses formations de musique de chambre.

Camille Kerger
Camille Kerger

Comme ténor lyrique, il a chanté de nombreux opéras, des oratorios et des concerts partout dans l’Europe. Ses partenaires étaient : Barbara Hendricks, Iliana Cotrubas, Ionel Pantea, Lionel Peintre, Thierry Félix, Axel Köhler, James Bowman… Il a chanté sous la baguette de Leopold Hager, Pierre Cao, Robert King, Laszlo Heltay…

De 1981 jusqu’en 1993, Camille Kerger était membre actif de la LGNM (société luxembourgeoise pour la propagation de la musique nouvelle). Pendant quelques années, il a dirigé l’ensemble « Sigma », formation à géométrie variable.

Il a écrit une centaine d’œuvres, dont de la musique de chambre, des compositions pour orchestre symphonique et des opéras.

Ses compositions ont été interprétées par des ensembles comme : Musica Aeterna (Luxembourg), Sigma (Luxembourg), Alter Ego (Rome), l’ensemble GAMO (Firenze), Atelier-Musique (Ville d’Avray), Travnicek (Bratislava), Gaudeamus (Amsterdam), Parnassus (Londres), Interchange (Luxembourg), I Solisti Veneti (Padua), l’ensemble vocal du Luxembourg, les duos de piano Kraus-Marinova (Luxembourg) et Zanetti-Turina (Madrid), l’ensemble Saxas, l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de l’Opéra de Mannheim, l’Orchestre Philharmonique de Lorraine, l’Orchestre Philharmonique de Riga, le London Symphony Orchestra, …  Ses œuvres sont interprétées dans toute l’Europe, aux Etats-Unis et au Canada.

En 2000, C. Kerger a gagné en France le concours de composition « L’an 1000, l’année 2000 » avec la composition « Altars of Light » pour chœurs et orchestre.

Comme membre fondateur du Théâtre National du Luxembourg, Camille Kerger était directeur musical du Théâtre National du Luxembourg jusqu’en juin 2006. Actuellement, il est directeur de l’Institut Européen de Chant Choral, Luxembourg (Inecc).

Depuis 2007, il est membre de l´Institut Grand-Ducal, Luxembourg, section Arts et Lettres.
(source texte et photo: www.kergercamille.lu)

L’administratrice de l’INECC Luxembourg : Chantal Grandclair