La légende de Pierre Perrat

Samedi 5 mars 2017 à 16h – Eglise Saints-Pierre-et-Paul de Bertrange (L)

Chœur d’enfants du conservatoire de Luxembourg
Direction : Sylvie Serra-Jacobs

Maîtrise de la cathédrale de Metz
Direction : Christophe Bergossi

Pierre Perrat est l’un des architectes de la cathédrale de Metz. La légende raconte qu’il n’arrivait pas à réaliser les plans de la voûte du choeur. C’est alors qu’un personnage étrange lui proposa la solution en échange de son âme lorsqu’il serait enterré. Pierre Perrat accepta et termina les plans de la voûte. A la mort de Pierre Perrat, le personnage qui était le diable, voulu récupérer son âme, mais le sacristain lui dit qu’il était dans la pierre et non dans la terre : ainsi le pacte était caduc.

 

Chœur d’enfants de du conservatoire de Luxembourg
direction Sylvie Serra-Jacobs

Ce n’est qu’en 1906 que l’institut fut créé suite à une donation d’une mécène : Madame Eugénie Dutreux-Pescatore. Le bâtiment se situait aux 14-16 rue du St Esprit et suffisait aux quelques 300 à 400 élèves. Les débuts étaient assez modestes et les cours ne s’étendaient qu’aux matières courantes; le niveau d’études était très appréciable (bon nombre de lauréats ont rejoint les pupitres de l’Orchestre RTL et de la Musique Militaire Grand-Ducale.)
À partir de 1967, les inscriptions connurent un accroissement vertigineux. La construction d’un nouveau
bâtiment s’imposa très vite. C’est en 1984 que l’actuel conservatoire situé rue Charles Martel fut inauguré. Cette date marque une nouvelle impulsion dans l’évolution du Conservatoire qui devient un institut d’enseignement à caractère national, voire international.